Sang dans les selles du chat : causes et traitement

sang dans les selles chat

Lorsque l’on nettoie et change la litière du chat, il faut faire attention à l’apparence de ses selles. Dans certains cas, il est possible qu’il y ait une perte de sang qui pourrait indiquer des troubles plus ou moins graves. Mais qu’est-ce que cela signifie de trouver du sang dans les excréments de votre chat ? Comment s’y prendre ?

Qu’est-ce qui provoque le sang dans les selles du chat ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles du sang peut apparaître dans les excréments d’un chat. Cependant, les plus courantes sont les suivantes :

  • L’allergie et l’intolérance alimentaires : les changements soudains de régime alimentaire peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux entraînant la présence de sang dans les selles du chat. Dans ces cas, d’autres symptômes associés peuvent être des vomissements et de la diarrhée et des modifications de la peau et même du comportement.
  • Les parasites intestinaux : ils sont souvent provoqués par contact avec des matières fécales contaminées provenant d’autres animaux.
  • Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) : les symptômes associés comprennent la diarrhée hémorragique, les vomissements, l’anorexie et la perte de poids.
  • Les fissures anales, tumeurs ou polypes rectaux.
  • Les troubles de la coagulation sanguine, dus à des coagulopathies ou à un empoisonnement par ingestion de substances toxiques.
  • L’ingestion accidentelle de sang ou la prise de certains médicaments.
  • Etc.

Du sang dans les excréments de votre chat : que faire ?

La présence de traces de sang dans les selles félines n’est pas une pathologie en soi, mais un symptôme de maladies et de troubles plus ou moins graves. Par conséquent, si vous remarquez des traces de sang vivant dans les selles du chat ou si, à plus forte raison, celles-ci sont très sombres, grasses et dégagent une odeur particulièrement désagréable, il est essentiellement conseillé d’emmener votre chat chez le vétérinaire. En fonction de ce qui lui est rapporté par le propriétaire et de son diagnostic, il décidera quoi faire. 

Dans la plupart des cas, seuls des tests relativement simples sont nécessaires tels que l’examen physique de l’animal, un test de dépistage des parasites, un test sanguin complet ou certains tests spécifiques pour les maladies félines. Cependant, des examens complémentaires tels que radiographies, échographies, endoscopies, biopsies ou chirurgie sont parfois nécessaires pour aboutir à un diagnostic définitif. Si le diagnostic est certain, le vétérinaire peut décider d’entreprendre la thérapie qu’il juge la plus appropriée pour le cas en question.

Il est important de suivre rigoureusement les recommandations de votre vétérinaire. Le traitement, selon la cause du sang dans les excréments de votre chat, peut aller de changements alimentaires ou de différents types de médicaments, à la chirurgie. Aussi, il faut garder à l’esprit qu’on ne doit jamais donner de médicament à un chat sans l’avis d’un vétérinaire, car les conséquences pourraient être irréversibles.